Ceci est une ébauche, sur un sujet dont je ne suis pas spécialiste.

Dans les discussions portant sur la justice sociale ou le revenu de base / salaire à vie, la question des besoins humains a tendance à naturellement se poser. Qu'est-ce qui peut-être considéré comme étant indispensable à l'existence même d'un être humain, par opposition à un « simple » désir ?

Des psychologues comme Maslow ont présenté des modèles, qui certes permettent de se poser des questions et de dégager une bonne notion, mais qui ne sont guère utilisables pour une discussion orientées vers la pratique.

Au final, je n'avais pas de définition claire des besoins, jusqu'à tomber sur la liste des Quatorze besoins fondamentaux selon Virginia Henderson. Ils s'inscrivent dans une démarche pratique, et restent bien sûr à adapter selon les patients. De plus, ils sont vu comme un tout, aussi la liste suivante n'indique pas un ordre de priorité :

  • Respirer : Capacité d'une personne à maintenir un niveau d'échanges gazeux suffisant et une bonne oxygénation.
  • Boire et manger : Capacité d'une personne à pouvoir boire ou manger, à mâcher et à déglutir. Également à avoir faim et absorber suffisamment de nutriments pour capitaliser l'énergie nécessaire à son activité.
  • Éliminer : Capacité d'une personne à être autonome pour éliminer selles et urine et d'assurer son hygiène intime. Également d'éliminer les déchets du fonctionnement de l'organisme.
  • Se mouvoir, maintenir une bonne posture : Capacité d'une personne de se déplacer seule ou avec des moyens mécaniques, d'aménager son domicile de façon adéquate et de ressentir un confort. Également de connaître les limites de son corps.
  • Dormir, se reposer : Capacité d'une personne à dormir et à se sentir reposée. Également de gérer sa fatigue et son potentiel d'énergie.
  • Se vêtir et se dévêtir : Capacité d'une personne de pouvoir s'habiller et se déshabiller, à acheter des vêtements. Également de construire son identité physique et mentale.
  • Maintenir sa température corporelle dans la limite de la normale (37.2°C) : Capacité d'une personne à s'équiper en fonction de son environnement et d'en apprécier les limites.
  • Être propre et protéger ses téguments : Capacité d'une personne à se laver, à maintenir son niveau d'hygiène, à prendre soin d'elle et à se servir de produits pour entretenir sa peau, à ressentir un bien-être et de se sentir belle. Également à se percevoir au travers du regard d'autrui.
  • Éviter les dangers : Capacité d'une personne à maintenir et promouvoir son intégrité physique et mentale, en connaissance des dangers potentiels de son environnement.
  • Communiquer avec ses semblables : Capacité d'une personne à être comprise et comprendre grâce à l'attitude, la parole, ou un code. Également à s'insérer dans un groupe social, à vivre pleinement ses relations affectives et sa sexualité.
  • Agir selon ses croyances et ses valeurs : Capacité d'une personne à connaître et promouvoir ses propres principes, croyances et valeurs. Également à les impliquer dans le sens qu'elle souhaite donner à sa vie.
  • S'occuper en vue de se réaliser : Capacité d'une personne à avoir des activités ludiques ou créatrices, des loisirs, à les impliquer dans son auto-réalisation et conserver son estime de soi. Également de tenir un rôle dans une organisation sociale.
  • Se récréer : Capacité d'une personne à se détendre et à se cultiver. Également à s'investir dans une activité qui ne se centre pas sur une problématique personnelle et d'en éprouver une satisfaction personnelle.
  • Apprendre : Capacité d'une personne à apprendre d'autrui ou d'un événement et d'être en mesure d'évoluer. Également à s'adapter à un changement, à entrer en résilience et à pouvoir transmettre un savoir.